retour au menu

RETOUR MENU

Identifier de manière rigoureuse les animaux Qu'est que t'a toi !
L'identification des animaux constitue la première étape de la traçabilité. C'est un outil de gestion sanitaire et technique des cheptels. Les modalités de préidentification permettent de repérer tout veau et son exploitation d'origine. Ainsi, l'identification répond à une nouvelle volonté des consommateurs : connaître l'origine et les conditions d'élevage des animaux. Chaque introduction d'un animal acheté constitue un risque potentiel de remise en cause du statut sanitaire de l'élevage. Il faut donc connaître précisément l'origine de ces animaux et privilégier l'introduction d'animaux provenant d'élevages français sur lesquels on dispose d'informations sanitaires fiables.

sachez quand même que l'identification des femelles était obligatoire dans les élevages laitiers bien avant la "stupid cow"

Je vous rassure ce n'est pas moi ! Les questions à se poser dès maintenant :

 

-Tous les animaux sont-ils correctement identifiés dans les délais prévus par la réglementation ?

-L'origine de tous les animaux (cheptel de naissance) est-elle précisément connue ?

-Le registre des bovins est-il régulièrement tenu à jour?

-Tous les animaux sont-ils d'origine française ?

Le producteur, premier acteur

    1 - Préidentifier avant 48 heurs tout veau né dans l'exploitation en bouclant l'oreille gauche (numéro de travail).
    2 - Inscrire au registre des bovins le numéro de travail du veau dans les jours qui suivent sa naissance.
    3 - Faire identifier les veaux avant 4 mois. Cette identification se décompose de la manière suivante :

    4 - Veiller à l'identification permanente de tous les animaux. Si une boucle est manquante, l'éleveur doit signaler sa perte à l'agent identificateur, qui lui remettra une nouvelle boucle avec le numéro du bovin. Pour un élevage au contrôle laitier, ces étapes d'identification sont souvent prises en charge par le contrôleur laitier. (mais en matière pécunière, c'est pour nous !)

Le registre des bovins doit être conservé pendant au moins trois ans.

Des étapes à respecter pour l'éleveur :
    - noter le numéro de travail du veau nouvellement bouclé.
    - inscrire le numéro de travail de la mère si le veau est né sur l'exploitation.
    - inscrire le numéro du cheptel de naissance pour les veaux achetés préidentifiés.
    - inscrire la cause de sortie de l'animal du troupeau.

 

Extrait de : Qualité et sécurité en élevage laitier
vilcon2.gif (6907 octets)

homearrowCLR.gif (8122 octets)Clique pour retour haut de page